La formation d’éducateur de jeunes enfants

  • La formation d’éducateur de jeunes enfants

La formation d’éducateur de jeunes enfants dure 3 ans, suite à l’obtention du concours. Elle permet d’acquérir des compétences relationnelles et techniques. A l’issue du cursus, le professionnel décroche le DEEJE qui est le diplôme d’Etat.

La formation d’EJE porte sur le savoir-être afin de développer une aisance relationnelle et un sens de l’observation, ainsi que sur les savoirs fondamentaux sur les acteurs institutionnels de l’action sociale et du secteur de la petite enfance.

L’EJE apprend à monter un projet collectif pour un établissement ou une équipe, par des modules de méthodologie et de management. Il peut accompagner individuellement un enfant et sa famille.

Les voies d’accès au DEEJE et le programme de la formation

Le métier d’éducateur de jeunes enfants est accessible sous plusieurs statuts :

  • Etudiant en formation à temps plein avec les cours et les stages.
  • Apprenti. Les personnes de moins de 26 ans peuvent être recrutés au sein d’une structure de la petite enfance. En parallèle des études d’EJE, la personne est salariée et perçoit une rémunération.
  • Demandeur d’emploi ou salarié. Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, une personne peut bénéficier d’un CIF (congé individuel de formation) ou d’un plan de formation. Pour une recherche d’emploi, il est possible d’avoir droit à un financement Pôle emploi. Pour alléger ou valider l’intégralité la formation, la VAE (validation des acquis de l’expérience) est accessible aux personnes ayant exercé pendant 3 ans des fonctions d’éducateur de jeunes enfants au cours de leur carrière.

Le cursus de formation de l’EJE

Le contenu de la formation se divise en 4 domaines de compétences (DC), autour de la pédagogie, la santé, la psychologie de l’enfant et la sociologie :

  1. DC 1 - Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille de 400 heures
  2. DC 2 - Action éducative en direction du jeune enfant de 600 heures
  3. DC 3 - Communication professionnelle de 250 heures
  4. DC 4 - Dynamiques institutionnelles, interinstitutionnelles et partenariales de 250 heures

En fonction des diplômes, une personne peut bénéficier de passerelles entre les formations, s’il y a des compétences identiques.

La formation théorique porte sur la connaissance du jeune enfant et de son environnement, la mise en place d’un projet éducatif, la prévention, l’organisation, la communication d’équipe, les institutions de la petite enfance, les politiques familiales...

Des passerelles de formation peuvent être mises en place pour des compétences identiques pour le métier d’éducateur spécialisé.

Les périodes de stages de l’EJE

La période de stage se déroule sur 60 semaines (2100 heures), en 4 stages. La formation pratique a un volume d’heures plus important que l’enseignement théorique. Le but est de mettre en place un mode d’apprentissage basé sur l’immersion de terrain.

Aujourd’hui, le stage permet d’orienter son CV vers le secteur d’activité professionnelle visé et peut même préparer à l’embauche en CDD ou en CDI, suite à l’obtention du diplôme. En effet, ils sont l’occasion de rencontrer différents publics et comprendre le fonctionnement de différents institutions (structures d’accueil de la petite enfance, hôpitaux, maisons d’enfant à caractère social MECS…).

La rémunération en stage n’est pas obligatoire pour les stages de moins de 2 mois. Au-delà de 2 mois, une gratification de 566 euros par mois est mise en place, avec un taux horaire de 3,75 euros.

Les centres de formation et le financement de la formation
Centre de formation éducateur de jeunes enfants

Il est possible de se former au métier d’éducateur de jeunes enfants sur l’ensemble du territoire français, avec près de 50 centres de formation agréés par les DRJSCS (directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale). Retrouvez la liste des centres de formation en cliquant sur ce lien.

Différents établissements dispensent l’enseignement de la formation :

  • Le CFEJE (centre de formation d’éducateurs de jeunes enfants).
  • L’IRTS (institut régional de travail régional).
  • Le Centre d’études et de recherche pour la petite enfance.
  • L’IRFFE (institut régional de formation aux fonctions éducatives).
  • L’IESTS (institut d’enseignement supérieur de travail social).

L’enseignement est différent selon les établissements mais ces derniers ont l’obligation de suivre les programmes. Les épreuves du DEEJE sont établies au niveau national et donc identiques pour tous.

Le financement des études d’éducateur de jeunes enfants

Le financement des études dépend du statut de l’étudiant. Les bacheliers ou les étudiants en formation initiale ont à leur charge les frais de scolarité. Ces derniers peuvent être pris en charge par le CROUS, en fonction des revenus des parents.

Les étudiants peuvent bénéficier d’une bourse pour aider au financement des études. Des aides complémentaires peuvent être proposés par le Conseil Régional et Départemental.

Les salariés et les demandeurs d’emploi entrent dans le cadre de la formation continue, ce qui permet une prise en charge financière des études par l’employeur et Pôle Emploi.

Les examens et le diplôme d’EJE
Epreuves diplôme éducateur de jeunes enfants

La formation d’éducateur de jeunes enfants s’articule autour de 4 domaines de compétences, qui doivent être validés par l’obtention de la moyenne aux 4 épreuves des examens et au contrôle continu :

  • DC 1 : soutenance du mémoire de positionnement professionnel.
  • DC 2 : oral sur la démarche éducative.
  • DC 3 : épreuve écrite de communication professionnelle.
  • DC 4 : épreuve écrite de note de synthèse.

Les examens sont organisés en fin d’année scolaire, en juin. En cas de non validation, il est possible de se présenter au rattrapage sur 3 sessions. Le diplôme doit être validé dans les 5 ans qui suivent la première présentation à l’examen.

De niveau III, la formation est validée par le diplôme d'Etat d'Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE) délivré par le ministère chargé des Affaires Sociales.